Retrouve ici les paroles de MEJistes, acteurs du projet, évêques ou prêtres

 

P. Vincent Breynaert, Directeur du Service national pour l’évangélisation des Jeunes et pour les Vocations (SNEJV)

L’Esprit Saint est le premier protagoniste de la Mission.  Il est toujours à la mesure des enjeux de notre temps. Il apporte les renouveaux bénéfiques et nous confirme dans nos intuitions.  Il a si bien conduit les pas du MEJ, qu’il saura lui faire vivre une nouvelle étape pour le bien des jeunes en France. Lors du Synode des jeunes, François rappelait combien nous sommes invités à choisir le discernement comme style de vie :  chacun à l’écoute des autres ; et tous à l’écoute de l’Esprit Saint, pour savoir ce qu’il dit aux églises (Ap 2, 7).  Que Effata soit le lieu où le Seigneur parle et fasse entendre sa voix.  Pour que le trésor du mouvement de l’offrande eucharistique, si riche et toujours actuel, puisse être partagé au plus grand nombre de jeunes.

P. Manuel Grandin sj, Directeur du réseau MAGIS

MEJ / MAGIS : un sacré air de famille ? Magis n’est pas un mouvement. C’est un réseau d’activités (retraites, sessions, pélerinages…) qui depuis 30 ans est au service des 18-35 ans. Ce mot “Magis” veut dire en latin davantage et vise à aider les jeunes à se déployer dans toutes les dimensions de leur vie, à l’école de St Ignace et dans la joie de l’Evangile qui mène au service et à l’accueil. Ce réseau est porté par les Jésuites, les religieuses et les laïcs de spiritualité ignatienne, dans toute la France et à l’étranger. Les jeunes qui ont fait du MEJ peuvent y trouver facilement appui, formation et accompagnement en particulier dans les équipes Magis 18-25 ans, héritières des Equipes Apostoliques (EA) depuis 8 ans. 

 

Christelle Touffet, membre du Conseil d’administration au MEJ

S’engager dans Effata, c’est dire que l’on croit en la pédagogie du MEJ pour rejoindre des jeunes et les faire grandir dans leur vie et leur foi. Nous avons actuellement à poser un regard clair et lucide sur notre société, notre Eglise… et la manière de toucher les jeunes aujourd’hui. Des décisions sont à prendre et doivent tous nous mobiliser. C’est ensemble, avec tous les acteurs au national et dans les diocèses, ceux du MEJ à l’année et ceux des camps, ceux en paroisses et ceux en établissements, que nous pourrons décider des évolutions à apporter à nos fonctionnements, et c’est ensemble que nous pourrons ensuite les mettre en place.

Olivier & Astrid Gérard, Responsables régionaux du MEJ Hauts-de-France (Nord)

Notre région attend d’Effata un vrai moment de fête et de rencontres / retrouvailles entre les différents acteurs du MEJ France. Que ce soit l’occasion de se poser ensemble, pour penser à l’avenir de ce mouvement qui nous tient à coeur dans son service pour l’Eglise, et particulièrement pour les jeunes. Que ce temps soit enfin un temps de prière pour porter le mouvement et les jeunes qu’il accompagne, en se présentant comme un temps fort de foi et de réflexion, dans un climat d’écoute, de respect et de bienveillance fidèle à l’esprit du MEJ.

Laure Tertrais, Responsable diocésaine du MEJ des Hauts-de-Seine (92) et toute l’équipe diocésaine

Nous attendons de la démarche d’Effata 2019 une occasion de nous retrouver entre responsables / cadres du mouvement pour nous ressourcer et prendre des décisions concrètes pour continuer à faire vivre le MEJ de manière la plus unifiée possible dans nos diocèses, avec l’appui fort de l’Eglise de France. A cet effet, un grand témoin, acteur de notre Eglise, pourrait être invité à cette rencontre pour nous aider à avancer ensemble.